Oups, la pilule

Publié par 10lunes le 6 avril 2018 à 10 h 49 dans Profession sage-femme, Vie des femmes

 

 

L’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament) a communiqué hier sur un «petit» bug des laboratoires Majorelle amenant à rappeler le lot N°1958550 de pilule Optimizette gé 75 μg.

Si vous utilisez cette contraception, il est simple de savoir si vous êtes concernée : la boite contient un blister de 21 comprimés au lieu des 28 habituels.

 

Je rédige ce bref billet pour trois raisons :

– apporter ma très modeste contribution à la nécessaire circulation de cette information

– m’étonner de la rédaction de l’alerte « La prise de ces comprimés ne présente pas de danger et aucun effet indésirable n’a été signalé jusqu’à présent …/… Le seul risque identifié pour les patientes est l’inefficacité contraceptive de la pilule ».
Ce qui laisse à penser qu’une grossesse non souhaitée ne serait pas un effet indésirable…

– m’irriter de la phrase répétée à deux reprises « La patiente doit se rapprocher au plus vite de son médecin pour évaluer le risque de grossesse ». C’est évidemment une recommandation nécessaire mais pourquoi omettre de citer les autres professionnels concernés ?
Les sages-femmes prescrivent également cette contraception
Les sages-femmes sont en capacité « d’évaluer un risque de grossesse »
Les sages-femmes peuvent prescrire le cas échéant les examens complémentaires nécessaires
Les sages-femmes peuvent orienter une femme enceinte qui ne souhaite pas poursuivre une grossesse et pour certaines d’entre elles prescrire et accompagner une IVG médicamenteuse.

Omission corrigée.

 

7 commentaires sur “Oups, la pilule”

  1. Dr MG dit :

    Je rappelle une information qui semble être oubliée un peu partout:
    C’est une pilule de 3ème génération et à ce titre comporte un risque supplémentaire de troubles thrombo-emboliques par rapport aux pilules de 1ère et 2ème génération, risque supplémentaire sans aucun bénéfice supplémentaire.

    Cette pilule existe toujours sur le marché sans que son intérêt soit démontré.

    1. Liloo dit :

      Pas du toit c est une piluke oestroprogestative, une générique de cerazette. A ce titre elle n a quasiment pas de contre indications ni ne comporte de risque thrombo emboliques…

      1. Liloo dit :

        Je voulais ecrire microprogestative (pas d oestrogenes)

      2. Re Liloo dit :

        Je voulais ecrire microprogestative (pas d oestrogenes)

  2. Le Désogestrel est un microprogestatif qui est prescrit comme contraceptif cas d’antécédent thromboembolique ou chez les femmes à haut risque thrombotique ( par exemple en cas de valvulopathie).
    A propos des oestroprogestatifs de 3 ème génération comprenant ce progestatif, il faut rappeler que le surrisque de thrombose par rapport aux 2èmes générations, est du au faible pouvoir anti-oestrogènique des progestatifs . Autrement dit c’est l’éthynil-oestradiol et LUI SEUL qui est thrombogène, le progestatif ayant un pouvoir insuffisant pour réduire ce risque par rapport aux générations précédentes .Donc le Désogestrel prescrit seul ne favorise pas le risque thrombotique .

  3. Saad dit :

    Bonjour,
    Je suis votre blog depuis quelques temps et vous avez réussi à me faire entrer dans la tête que les sages-femmes peuvent faire ce suivi en dehors de la grossesse…
    Cependant, quand j’ai cherché une SF pour mon suivi contraceptif, toutes ont refusé car ca ne concernait pas une grossesse… Ce n’est pas connu que les SF ont ces compétences même elles…
    Et plus fort encore, elles ont refusés une visite préconceptionnelle (ben, oui, je ne suis pas enceinte)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *