Ceci n’est pas un poisson

Publié par 10lunes le 1 avril 2016 à 22 h 42 dans Militer

 

House-Gift-and-Tax

Les premières maisons de naissance françaises ouvrent officiellement leurs portes aujourd’hui !


Ce pourquoi beaucoup ont âprement combattu pendant 18 années voit le jour un 1er avril.

Petit clin d’œil du destin à tous leurs détracteurs.

18 ans, c’est long. Suffisamment pour que des amis espèrent que je les accompagne en maison de naissance pour leurs prochains petits et que ces petits voient arriver le lycée, qu’un autre réfléchisse à devenir sage-femme ou qu’un tout dernier soit scolarisé depuis septembre.

18 ans, c’est la moitié de mon temps d’exercice et du coup la certitude que je ne serai jamais de l’aventure. Aucune ouverture dans ma région et quasi pas d’espoir que cela advienne dans les années à venir.

Mais quel plaisir de voir que d’autres y sont parvenu.
Quel bonheur de voir toutes ces énergies réunies se concrétiser enfin.

Que la route leur soit belle !

 

 

Petite récap des principaux billets sur ce thème depuis l’ouverture du blog

Maison de naissance et faux semblants
Prendre date

Où l’on reparle des MDN
Démocratie
Soutenir
Fière d’être lobbyiste
Sept ans de réflexion
Feuilleton
Salve 1
Salve 2
Salve 3 et mise à mort
Rebelote
Le bout du chemin ?
Un tout petit pas pour les femmes, un vrai pas pour l’obstétrique ?
You pas pi
Top départ ?

 

 

8 commentaires sur “Ceci n’est pas un poisson”

  1. Mariannne dit :

    Génial !!!!
    Quelle bonne nouvelle 🙂
    Peux-t’on avoir la liste des maisons de naissance ?

  2. 10lunes dit :

    La liste officielle est :
    – société civile de moyens CALM – Maison de naissance, à Paris ;
    – association Premier Cri, à Vitry sur-Seine ;
    – association Maison de naissance DOUMAIA, à Castres ;
    – association La Maison, à Grenoble ;
    – association Le Temps de naître, à Baie-Mahault ;
    – association Joie de naître, à Saint-Paul ;
    – association Premières Heures au monde, à Bourgoin-Jallieu ;
    – association MANALA, Maison de naissance Alsace, à Sélestat ;
    – association Un Nid pour naître, à Nancy.
    Mais pour le moment, il me semble que seuls CALM (Paris) et MaNaO (Saint Paul) ont ouvert.

  3. Zab dit :

    Que je suis heureuse pour toutes les familles qui pourront y avoir accès (et impatiente que d’autres s’ouvrent pour celles qui sont loin !)

  4. Niña dit :

    Quand je vous entends parler des « premières maisons de naissances », je me demande toujours pourquoi vous n’évoquez jamais celle de Remiremont, dans les Vosges, ouverte depuis plusieurs années. J’envisage d’y donner naissance à mon premier enfant dans quelques mois. Y a-t-il une différence entre les « nouvelles » maisons de naissance que vous évoquez et cette maison de naissance plus « ancienne » ?

    1. 10lunes dit :

      Vu de loin, il me semble que Remiremont est plus une sorte de plateau technique (c’est à dire la possibilité pour les femmes d’être accompagnée à la maternité par leur sage-femme libérale) très bien aménagé qu’une maison de naissance.
      Une MDN est aussi un lieu de vie, idéalement co-animé par parents et sage-femmes et autonome par rapport à la maternité (meme si les décrets imposent pour le moment l’attenance).
      Si l’une des SF intervenant à Remiremont passait par ici, je serais ravie d’avoir son analyse !

  5. Niña dit :

    Merci beaucoup pour votre réponse ! Il faudra que je pense à poser la question à ma sage-femme…

  6. Lucile dit :

    Bonjour,
    Il y a aussi la Maison Arc En Ciel à Lormont (33), juste à côté de Bordeaux : http://www.maison-de-naissance.fr/
    La MDN est située dans la maternité de la Polyclinique mais est gérée par trois SF libérales. Ce n’est pas un plateau technique particulier mis à la disposition d’autres SF.
    J’y ai accouché de mon 2e enfant en novembre dernier. Enfin, pas tout à fait car une petite complication de fin de grossesse a fait que j’ai dû accoucher dans la maternité pour des raisons autant juridiques que de sécurité MAIS avec une de MES (!) sages femmes.

    J’ai adoré ce suivi global, ce véritable accompagnement pas à pas. Connaître la personne présente pour nous aider le jour de la naissance, et après puisque ce sont elles qui font aussi le suivi à domicile. Avoir une SF rien que pour soi le jour J. Et qui nous connaît, sait exactement comment s’est déroulé la grossesse, se souvient de nos peurs et nos angoisses. Cela créé un cadre apaisant, presque familial. Ce que devraient connaître toutes les femmes enceintes en fait !
    Une très belle expérience.

    Alors longue vie aux MDN !!!

    1. 10lunes dit :

      Je ne voudrais pas donner l’impression de pinailler mais … Arc en ciel est une autre forme de structure, avec une prise en charge globale sauf pour les suites de couches.
      Je cite : « Puis vous rejoindrez une des chambres parentales du secteur suites de couches de la maternité (chambre avec un lit prévu pour votre conjoint).Votre sage-femme passera le relais à l’équipe de la maternité qui veillera alors sur vous et votre bébé. »
      Plusieurs alternatives basées sur une prise en charge plus globale peuvent coexister mais toutes ne correspondant pas à la définition d’une MDN.
      Pontoise (critiquée par Odile… http://10lunes.com/?p=31) n’a pas encore été citée et pourtant cette équipe de sages-femmes fait un super travail et a beaucoup contribué à l’expérimentation actuelle. Ses modalités d’organisation ne lui ont hélas pas permis d’y participer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *