Virtuellement soignée

Publié par 10lunes le 8 février 2014 à 21 h 27 dans Pffffff

 

Virtual Hospital 1J’ai entre 18 et 49 ans, je suis enceinte. Je me plains de douleurs dans le dos depuis moins de deux jours et de troubles urinaires (j’ai coché un peu au hasard, je ne sais pas vraiment ce que ça veut dire). J’ai aussi mal au ventre avec une douleur forte qui descend vers le bas-ventre et qui n’est pas soulagée par différentes positions ( en vrai si un peu mais y a juste noté oui ou non dans le questionnaire).

On me demande si j’ai souvent envie d’uriner (heureusement que j’ai coché troubles urinaires !) Je réponds oui.

Le site mouline en m’informant qu’il va estimer le niveau d’urgence et me recommande… une autosurveillance à domicile ! L’état de la personne ne semble pas nécessiter de consulter un médecin en urgence.
S’il est précisé que l’infection urinaire est très probable, à aucun moment la réponse ne prend en compte que cette infection peut provoquer un accouchement prématuré. La douleur doit passer dans les 3 heures qui viennent. Si ce n’est pas le cas, consulter le médecin. Vu que la seule précision temporelle retenue, c’est « douleurs depuis moins de deux jours », j’ai largement le temps d’accoucher ! Peut-être même dans ma baignoire vu qu’on me précise La douche chaude ou mieux, le bain chaud, permet souvent de soulager divers maux comme le mal de dos, les maux de ventre, la constipation, ou les règles douloureuses.

Comme je suis une gentille fille, je teste un autre scénario.

Même topo de départ mais j’indique d’abord mal au ventre…et puis aussi mal aux reins…La douleur est forte et irradie dans le bas-ventre et le dos. On me demande enfin à combien de mois je suis ? 6 ! Et ben rebelote, autosurveillance à domicile et bain chaud.

Troisième essai. Je la joue finaude et coche contractions au lieu de « mal au ventre ». On me demande si elles sont toutes les 10 minutes (irrégulières ou plus rapprochées, ça n’existe pas). Disons que j’ai des contractions toutes les 5 minutes alors je coche pas. Je précise à nouveau que je suis enceinte de 6 mois. Je vous le donne en mille : auto surveillance à domicile !

Mais le mec est fin, il sait que je le regarde alors il tente de m’amadouer : En cas de doute sur l’importance et les conséquences de ces contractions (vous ne savez pas forcément bien évaluer cela), prenez contact avec la sage-femme qui vous suit pour lui demander conseil.

Nouvelle tentative
J’ajoute des saignements vaginaux au mal de ventre, toujours à 6 mois de grossesse : autosurveillance à domicile !
Ce truc a été conçu pour désengorger les hôpitaux !! 
Le e-docteur ne consent à me recommander d’appeler le 15 que si je coche contractions toutes les 10 minutes.

Allez je tente une dernière… tout pareil mais en plus je coche  Vous avez remarqué (sic) : La tête de l’enfant (ou ses fesses) apparaissent entre les jambes de la mère (proposition qui n’apparaît qu’en cochant contractions toutes les 10 minutes). Le e-docteur s’alarme enfin Le problème nécessite a priori l’appel immédiat au 15 !

Pour finir en beauté, quelques conseils nous sont donnés pour l’accouchement. Evidemment, la femme doit s’allonger sur le dos, sur un drap si possible repassé au fer (vous avez bien lu).  Demandez à la jeune femme de respirer amplement et lentement, la bouche ouverte, sans pousser, de façon à retarder le plus possible l’accouchement (si on voit la tête entre les jambes, ça me semble une bien mauvaise idée).

Après c’est plutôt mieux puisqu’on conseille de laisser la tête de l’enfant sortir sans tirer dessus. Mais en cas de présentation par le siège, ça se complique car le site décrit une manœuvre un peu complexe pour le néophyte tout en lui mettant bien la pression : c’est la seule solution pour éviter la mort de l’enfant. La meilleure façon de procéder est souvent de ne pas intervenir, peut-être encore plus quand on ne sait pas faire.

Les erreurs et approximations pourraient prêter à sourire si ce site ne s’annonçait comme Conçu et encadré par des médecins ; même si les conditions d’utilisation précisent prudemment que les résultats en terme de conseil diagnostique, thérapeutique, d’orientation et d’information sont fournis à titre strictement indicatif et qu’à ce titre ils ne peuvent se substituer à l’exercice médical ou paramédical réalisé par des soignants missionnés par le système de santé.
Le risque est réel de voir des interventions médicales indispensables retardées du fait de patients rassurés à tort – cf cette analyse de Doc Adrénaline, médecin urgentiste, qui a « cramé 5 vies » sur le site !

En conclusion, en cas de doute, appelez un VRAI praticien. Rien ne remplace l’échange entre deux humains...

_____________
NB : D’autres blogueurs sages-femmes avaient envie de s’y frotter. Je communiquerai ici les références dès que leurs billets seront en ligne !
Utilité publique

 

 

34 commentaires sur “Virtuellement soignée”

  1. bijou dit :

    Par curiosité, j’ai voulu tester… j’ai pas pu passer la première page !!

    C’est un danger publique ce site… quelle honte.

  2. Anna dit :

    Il n’y a pas qu’en gynéco-obstétrique qu’il est nul, lire le billet de docadrenaline : http://docadrenaline.wordpress.com/2014/02/05/jeux-interdits/

    1. 10lunes dit :

      Anna, je l’avais déjà mis en lien dans l’article. C’est elle qui m’a fait connaitre le site.

      1. Anna dit :

        Au temps pour moi 10lunes, désolée !

  3. Nebullae dit :

    Je suis frustrée, j’ai voulu jouer je n’y arrive pas… quoique je coche je reste invariablement sur la page du profil qui revient automatiquement sur des paramètres « par défaut » (femme 18-49 ans pas enceinte).
    Zut.

    1. Gaby dit :

      Ici aussi, problème résolu en passant sous Internet Explorer (bouh, vite vite, revenir à Firefox).
      Un problème de bloque pub peut-être ?

    2. Gaby dit :

      Je confirme, c’est AdBlock qui empêche de continuer.

      1. Nebullae dit :

        Ok !! Merci du tuyau je n’y aurais pas pensé… trop habituée à ne plus voir de pubs :p )

  4. Denise dit :

    je vais jouer à l’avocat du diable pour signaler la seule chose positive : « contactez la sage-femme qui vous suit », et pas « le gyné qui vous suit » 😉

  5. Elédaria dit :

    « Attends avant de pousser chérie, j’ai pas fini de repasser le drap!! »

    Je retiens ça moi… Entre autres…

    Un vrai danger public ce site!

  6. c dit :

    quel outil merveilleux! J’indique une contraception par stérilet, on diagnostique un possible problème de pilule! Doit-on en rire ou en pleurer?

  7. murmure dit :

    Waouh,
    je viens de jouer aussi, et j’ai du mal à décoller du « autosurveillance à domicile » malgré une situation assez probable de GEU, d’ailleurs, il y pense, il m’interdit de boire vu une « possibilité d’intervention chirurgicale »!!
    Extraordinaire d’antinomie!

  8. Anne-Marie dit :

    je viens de jouer aussi et quelque soit le scénario toujours la même réponse: consulter un médecin dans 3-4 jours.
    c’est grave quand même!!!

  9. Marinette dit :

    J’ai sincèrement cru à une fiction, comme vous en aviez écrites pour la journée des SF, avant de me rendre compte que ce site existe réellement, et est en service !

  10. Marinette dit :

    Du coup, je me pose une question existentielle : la qualité du repassage du drap a-t-elle un effet bénéfique sur la santé du bébé ? Si oui, je crois qu’on tient LA solution pour améliorer nos statistiques de péri natalité !!!

  11. Duma dit :

    Mais c’est hyper inquiétant!! Combien de femmes seraient capable de suivre ces conseils (vraiment mais alors vraiment idiots!)?

    Rassurez moi, ce site est encore très confidentiel, aucune pub n’a été faite??

  12. Luna dit :

    Ce que je préfère c’est « surveillez l’apparition des signes d’alerte » et quand on clique sur « signe d’alerte » on obtient « ces signes correspondent au questionnaire que l’on vous a posé, pour les obtenir, répondez a nouveau au questionnaire…. »

  13. Bonjour,
    en préambule, je tenais à vous remercier pour avoir testé ce système avec le maximum d’objectivité, ce qui m’amène à vous répondre point par point. J’ai essayé de reconstituer les interrogatoires que vous avez effectués en suivant très précisément les scénarios que vous avez décrits.

    Pour le premier cas, on arrive en effet à une forte probabilité d’infection urinaire. Le système ne dit pas comme vous l’annoncez : « La douleur doit passer dans les 3 heures qui viennent. Si ce n’est pas le cas, consulter le médecin. » Il dit : « Consultez un médecin dans les 3 heures ». Et en attendant vous pouvez vous soulager avec des antispasmodiques. Vous avouerez que ce n’est pas exactement la même chose.
    En revanche, je vous remercie de votre remarque sur le bain chaud, car nous n’avions pas pris en compte le fait qu’une infection urinaire chez une femme enceinte pouvait accélérer un accouchement et que donc le bain chaud n’était pas indiqué. Nous avons facilement corrigé ce cas de figure.

    Pour le 2ème cas, en introduisant exactement les signes décrits, j’aboutis à médecin dans les 3 heures et non autosurveillance à domicile. Sans doute y a t-il d’autres éléments que vous avez cochés. En effet, certaines questions posées peuvent invalider complètement un diagnostic, peut-être est-ce cela. Par contre, même remarque pour le bain chaud où je vous suis parfaitement.

    Pour le 3ème cas, en effet si on ne coche pas contractions toutes les 10 mn, il n’appelle pas le 15. Par contre si on le coche on aboutit à l’appel au 15 pour un risque de 50% d’accouchement prématuré. Votre remarque est par contre tout à fait juste, car nous aurions dû mettre toutes les 5 mn également, et demander si elles sont régulières. Nous avons introduit cette notion dans le système.

    Le 4ème cas est intéressant car vous partez de mal au ventre et saignements vaginaux à 6 mois de grossesse, mais sans cocher contractions, ce qui élimine l’accouchement prématuré. En fait votre remarque met en évidence le problème de la difficulté de compréhension des mots et du sens qu’on leur attribue ; en effet, une femme primipare a parfois du mal à faire la différence entre un mal de ventre et des contractions. Ce qui veut dire que l’item mal de ventre, doit sans doute être introduit dans accouchement prématuré, afin de récupérer cette information pour les femmes qui ne savent pas faire la différence avec des contractions. Suite à votre remarque, nous avons d’ailleurs rajouté le décollement placentaire et l’hématome rétroplacentaire qui ne faisaient pas partie de la liste des diagnostics envisagés.

    Pour le 5ème cas, l’enfant apparait entre les jambes de la mère, le système est bien d’accord avec vous pour appeler le 15.

    Votre dernière critique sur le texte montre qu’une sage-femme aurait dû passer par là pour relire ce qui n’a été vérifié que par des urgentistes. Il est clair que votre expérience est irremplaçable. La question qui s’est posée à nous pour ce cas de figure était la suivante : si la femme est de fait en train d’accoucher, notamment dans le cadre d’une prématurité ou d’un déni de grossesse, ou de toute autre situation hors contrôle médical et à domicile, l’appel au 15 est une évidence. Mais en l’attendant, faut-il que la femme pousse pour accoucher le temps que le samu arrive, ou au contraire, faut-il attendre le plus possible ? C’est une vraie question pour laquelle nous avons choisi de prendre la 2ème solution.
    Quant au drap repassé, cela fait sourire, mais il est destiné à encadrer les situations vécues par certains d’entre nous dans l’humanitaire, mais également en France chez les femmes en précarité et vivant dans des conditions insalubres. En effet un drap fraîchement repassé est partiellement stérilisé, en tout cas beaucoup moins source d’infection qu’un drap de lit souvent sale et souillé.

    Ma réponse est un peu longue mais circonstanciée, et j’aurais souhaité pouvoir travailler avec des sage-femmes pour améliorer les textes, leur apporter le vécû de professionnelles, là où ne sommes que des urgentistes, et passer en revue les situations tordues mais qui constituent le quotidien des professionnels de santé. Cette proposition, je l’ai faite à une autre sage-femme qui a formulé des critiques qui m’ont permis d’améliorer certains points.

    Pour finir, je comprends vos inquiétudes, mais ce système n’est pas là pour remplacer les professionnels de santé, ni interférer dans le dialogue réel avec le patient. Il est là pour aider les patients, grâce au recueil standardisé de leurs symptômes, à mieux évaluer une situation, à limiter l’automédication sauvage, et à tenter de participer à un moindre encombrement des services d’urgence avec de la bobologie. La version professionnelle de ce système est en projet très avancé d’implémentation aux urgences de Lariboisière à Paris, de façon à aider les IAO au recueil standardisé des symptômes. Ca ne remplace nullement leur expertise, mais ça les aide à ne pas oublier des questions importantes. En régulation, ce que je fais depuis 33 ans, c’est souvent là que l’on fait des erreurs.

    Nous avons besoin de l’aide des professionnels de santé pour améliorer ce système qui repose sur 25 années de travail et de compilation de la littérature médicale. Il n’est certes pas parfait, mais il apprend au fur et à mesure depuis 5 ans déjà. Si vous nous accompagnez dans cette démarche, j’en serais très honoré.

    Bien cordialement
    Dr Loïc Etienne

    1. DocDoc dit :

      Mais enfin monsieur, si votre application fait de si grosses erreurs de diagnostic même en tout petit nombre en comparaison des bons, vous ne pouvez déontologiquement pas le laisser accessible au public ! Vous croyez qu’on gère les centrales nucléaires avec la version beta de Windows ???

    2. Martin dit :

      Ce site est tout simplement effarant, et votre réponse l’est encore plus. Vous êtes urgentiste; vous orientez la prise en charge de vos malades sans les examiner? En tenant compte de la moitié des symptômes?
      Vous n’aviez « pas envisagé » l’hématome rétro-placentaire entre autres… Vous rendez-vous compte du degré d’amateurisme de votre algorithme? Du niveau extrêmement basique que requiert l’évocation de ce diagnostic devant des métrorragies au troisième trimestre de grossesse?

      Si vous voulez voir ce que peut donner un site « médical » grand public, allez-donc faire un tour sur doctissimo, vous y trouverez un florilège de ce qui se fait de pire en terme d’information aux patients. Sauf que doctissimo a un pouvoir de nuisance moindre que votre site, puisqu’il n’a pas la légitimité que vous confère votre statut de médecin!

      Ce que vous faites est grave et dangereux. Je vous renvoie à votre serment, qui comportait dans la version originale « Avoir, dans les maladies, deux choses en vue : être utile ou du moins ne pas nuire »

      Un jeune confrère dégoûté par l’image anti-professionnelle que vous donnez de sa profession.

      Et au passage, ne même pas consulter une sage femme au cours de l’élaboration d’un site censé traiter d’obstétrique, ce n’est plus de la légèreté, ça confine à la connerie.

      1. Naan, mais c’est parce que c’est le syngof qui a été consulté pour les infos !! Qui mieux que le syngof sait ce qui est bon pour les femmes ?? Sandra, sage-femme

  14. 10lunes dit :

    Mon inquiétude n’est pas d’être remplacée par un système informatique mais que des femmes soient mal aiguillées.
    Je viens de refaire le premier parcours et j’aboutis toujours sur « L’état de la personne ne semble pas nécessiter de consulter un médecin en urgence. Surveillez l’apparition de signes d’alerte. S’ils apparaissent, prenez alors contact avec un médecin (médecin traitant ou Permanence des Soins) ou avec le 15 s’il ne sont pas disponibles. » (signes d’alerte qui comme l’indique le com précédent supposent de refaire le questionnaire…)
    Et un peu plus loin :
    « CE QUE VOUS DEVEZ SURVEILLER La douleur doit passer dans les 3 heures qui viennent. Si ce n’est pas le cas, consulter le médecin.
    De la même façon si la douleur s’atténue puis reprend de plus belle, consulter le médecin ou le faire venir à domicile dans l’heure qui suit. »
    On parle bien de consulter après 3 heures et pas dans les 3 heures.
    Quand au drap repassé, si je comprends bien le louable souci d’asepsie, au moment ou l’on voit la tête de l’enfant entre les jambes, cela ne me semble plus la priorité principale.
    Alors oui, le site est très certainement perfectible. Mais dans ce cas, il ne fallait pas le mettre en ligne avant qu’il soit plus abouti.Je connais nombre d’autres soignants, sages-femmes, médecins dont des chirurgiens et des urgentistes qui l’ont testé et tous parviennent aux mêmes conclusions. Le risque de voir un patient rassuré à tort est bien trop élevé.

  15. marinette dit :

    Dans un tout autre genre, je l’ai testé avec des symptômes qu’a eu mon mari il y a eu peu de temps (rien à voir avec l’obstétrique donc), et il indiquait auto-surveillance à domicile. Mon mari est allé voir un médecin généraliste qui l’ai aiguillé vers un cardiologue : 10 jours d’arrêt de travail, et un traitement d’un mois qui sera peut-être renouvelé…

  16. Agathe dit :

    vive la médecine 2.0 ! On devrait y aiguiller toutes les nanas qui exposent leurs symptômes dans le forum de doctissimo pour demander aux internautes si elles sont enceintes, histoire de répondre à l’offre ET à la demande d’un seul coup ! Bazinga !

  17. Dénoncer au conseil de l’ordre

  18. Et puis ne soyez pas si mauvaise langue, il m’a diagnostiqué mon glaucome :). Comme quoi ça marche de temps en temps

  19. murmure dit :

    je viens de rejouer avec des symptômes d’angor un peu instable (j’ai pris un cas réel, qui sous décalait et a fini stenté): auto surveillance à domicile et il avoue ne pas avoir d’idée de diagnostic…

  20. gaelle dit :

    Bonjour,

    maman de 3 enfants, je suis ce blog depuis assez longtemps…sans écrire très souvent. Par ailleurs je suis vétérinaire. là je réagis parce que franchement, le site en question ne devrait pas être en ligne. Il n’est pas adapté au patient sans connaissance médicale. J’ai testé ma dernière affection en date : mal au ventre et mal de dos avec frissons, grande fatigue…c’était une pyélonéphrite. Le système me répond cancer du pancréas, gastro entérite…et me conseille d’aller voir un médecin, mais pas délai !
    bref à revoir.

  21. Thor dit :

    Je découvre ce blog présentement par un jeu de liens entre Gélule, Jaddo et Adrénaline. Sans détours : j’adore et j’adopte !

    J’ai testé ce fameux « e-doc »… J’ai beau ne pas être médecin, je suis plus que sceptique sur sa fiabilité.

    J’ai simulé une fièvre accompagnée de délires survenue brutalement après la prise de médicaments nouveaux. Ouais en gros un syndrome malin des neuroleptiques. J’ai pu constater qu’il ne s’attarde même pas sur la prise des nouveaux médicaments, alors que c’est le principal indice qui impliquerait d’appeler le 15 urgemment.

    Non, à la place « c’est probablement une grippe ». Après avoir coché « prise de nouveaux médicaments ».

    C’est joli de vouloir désengorger les urgences des bobologies, mais si rares soient les réactions violentes aux neuroleptiques, elles n’en restent pas moins potentiellement mortelles.

    Alors peut-être (probablement) ai-je été incomplet dans la description d’un syndrome malin des neuroleptiques, n’étant pas médecin prescrivant de tels traitements mais plutôt patient les gobant régulièrement.
    M’enfin le simple fait d’avoir coché « prise de nouveaux médicaments » dans les coïncidences récentes… Ca devrait faire tiquer et inciter à appeler le 15 davantage que « surveillez et si ça persiste dans 24 à 48h, appelez le toubib ».
    Surtout que l’on peut délirer et avoir une sacrée fièvre aussi suite à un abus de certains médicaments dans un but suicidaire.
    En bref : Pourquoi est-ce qu’il n’a pas pris en compte cette prise récente de médicaments ? Je l’ai fait deux fois et deux fois il m’a sorti une inquiétude trop modérée.
    Un site comme ça, je lui fais encore moins confiance qu’à Doctissimo. Au moins les forums doctissimo étaient tellement apocalyptiques que tu pouvais avoir peur d’un cancer pour une rougeur sur la peau, du coup, doctissimo incitait (les angoissés) à aller (trop souvent) chez le médecin (pour souvent presque rien).
    Là, pour des symptômes fiévreux apparus brutalement après une prise d’un nouveau traitement…

    Fin bon…

    A la place d’un toubib des urgences, j’entends qu’un patient se plaint de douleurs ou de fièvre suite au démarrage d’un traitement, je demande au moins de quel genre de médicament il s’agit.

    Dans tous les cas ça ne changera rien au fait que je resterai fidèle à mon généraliste quand j’aurai envie de parler d’un symptôme ou d’une douleur inhabituelle… Il n’est pas parfait mais au moins il a mon dossier médical sous le coude.

    Et maintenant je retourne à la lecture de cette pépite blogueuse.

  22. Julie dit :

    Bonjour,

    Ce site est vraiment une honte, déjà que j’enrage lorsque j’entends certains de mes amies dire qu’elles ont telle ou telle maladie parceque c’est écrit sur internet et qui pensent en savoir plus que le médecin.

    Mais alors là ! Faire croire impunément pouvoir soigné quelqu’un à distance seulement via un logiciel qui n’a aucune acréditation…

    En espérant que ce site se fasse rapidement dégommer par l’ordre des médecins !

  23. Laure dit :

    J’arrive de chez docadrenaline ou j’ai laissé le même test,effectué avec un classique des classiques : jeune homme entre 12-17 ans, mal au ventre depuis plus d’une semaine, nausées, amaigrissement, fatigue, problèmes d’haleine (on me demande même si l’odeur de l’haleine est fruitée, je réponds oui), soif excessive, urines anormales… Ceux qui ont une fois dans leur vie ouvert un livre de médecine ont déjà conclu, en me lisant, à l’apparition d’un diabète de type 1 au stade de cétose, nécessitant le recours au médecin dans la journée pour mise sous insuline, sinon il y a risque d’acidocétose et même de décès.
    Bon, le e-docteur conclut lui : « Consultez dans les 3-4 jours. Cause probable : hépatite A, hépatite ».
    DANGEREUX

  24. emmap72 dit :

    En tant qu’IADE au Smur, je suis effarée …

    J’ai testé avec une DT « typique », ok, tel 15 mais dès qu’on sort de la DT typique, si on ajoute par exemple angoisse, facteur de stress, que l’on change le type de douleur (constrictive vs localisée) ben là c’est n’imp !
    Ok le truc marche pour la DT typique qu’on décrit aux étudiants c’est à dire le truc que le citoyen lambda sait être un gros risque de souci cardio … pour le reste non seulement ça donne des diag et conseils inappropriés mais en plus face à quelqu’un qui hésite a appelé le 15 parce qu’il aime pas dérangé (oui oui c’est plus fréquent qu’on croit), il laisse tranquillement l’infarct se constituer vu qu’on lui a dit de pas s’affoler.

    J’ai retenté avec enfant, 1 à 3 ans, tête, symptôme récent, fièvre, pleurs, fièvre entre 38.5 et 40, j’ai zappé la page de 50 items pour autres symptômes, et j’obtiens … auto surveillance à domicile !!!
    Le dernier cas, idem en régul, méningite puis purpura … évolution favorable mais parce que ATB flash dès l’arrivée du Smur donc là, même si on attend que quelques heures … Et ouais les parents qui appellent ils savent pas donner tous les signes (si tant est que l’enfant les présente) type vomissement, plus endormi que d’habitude mais c’est normal docteur il a de la fièvre …

    Dangereux, très dangereux !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.