Zélés

Publié par 10lunes le 19 juillet 2011 à 11 h 43 dans Profession sage-femme

 

Brouhaha joyeux en salle d’attente. Un groupe se retrouve pour une rencontre informelle après la naissance. Ils sont tous là, heureux de se revoir, se présentant leurs petits, échangeant déjà sur l’accouchement, les nuits ou la jalousie du plus grand.

L’oeil rieur, un père m’interpelle : « Y a des gendarmes sur le parking, ils t’attendent ». J’hésite à le croire mais les trois couples insistent. A moitié convaincue, je vais voir. Effectivement, une fourgonnette de gendarmerie est garée devant le cabinet.

Mon banal étonnement teinté d’inquiétude – mais que me veut donc la police ??? – doit se percevoir ; l’homme en képi sourit et cherche à me rassurer « Ne vous inquiétez pas, rien de grave. Est ce que Mademoiselle Y et Monsieur X ont rendez-vous ici après-demain ? »
Comme je reste muette – mes neurones s’entrechoquent pour savoir ce qu’il m’est possible, secret médical oblige, de répondre – il m’offre quelques explications supplémentaires.
Collègue de Monsieur X,  il vient me prévenir que le couple sera absent au prochain rendez-vous. L’enterrement de leur vie de célibataire est organisé par leur bande de copains et ils seront l’un et l’autre « raptés » la veille au soir. Ils n’en savent évidemment rien. Attentionnés, leurs amis se sont renseigné sur le programme initialement prévu pour cette journée afin de pouvoir prévenir les personnes concernées de leur absence.
Le gendarme poursuit tranquillement en expliquant que pour mon cas, il n’avait qu’une information partielle, une consultation avec une sage-femme. Sur leur temps de service, lui et son co-équipier ont donc fait, en uniforme et fourgonnette, le tour des différentes personnes possibles avant de trouver enfin le lieu du délit.

La maréchaussée est bien dévouée !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.