Quizz d’été

Publié par 10lunes le 23 juillet 2011 à 08 h 30 dans Militer

 

Les maisons de naissance sont le serpent de mer de la périnatalité française. Evoquées depuis 1998, discutées et votées après des débats calamiteux à l’assemblée nationale et au sénat à l’automne dernier, finalement retoquées par le conseil constitutionnel à la fin 2010… Parents et professionnels motivés ne désespèrent pourtant pas de voir ouvrir de tels lieux.

Quelques politiques semblent  soutenir leur expérimentation (très encadrée !). Trois propositions de loi ont été récemment déposées en ce sens, par Cécile Dumoulin (députée UMP), Muguette Dini (sénatrice union centriste) et Anny Poursinoff (EELV).
Si les contenus des textes de loi sont très similaires, les « exposés des motifs » révèlent de réelles différences dans la conception du « libre choix ». Pour occuper l’été en attendant – si tout se passe bien – que ces projets soient débattus à l’automne, je vous propose un quizz.

Saurez-vous attribuer à chacune de nos représentantes l’extrait qui lui appartient ?

Extrait n°1 : Les maisons de naissance ont vu le jour dans les années soixante-dix et existent aujourd’hui dans plusieurs pays : États-Unis, Allemagne, Suisse, Autriche, Belgique, Suède, Royaume-Uni… On y constate d’ailleurs que le niveau de mortalité infantile et maternelle y est souvent meilleur qu’en France.

Extrait n°2 : Or, l’accouchement à domicile présente des risques sanitaires évidents, les conditions n’étant pas réunies pour garantir à la femme et à l’enfant des soins d’urgence en cas de complications.

Extrait n°3 : La « surmédicalisation » des grossesses ne peut en effet constituer une réponse globale et systématique aux besoins des femmes qui doivent avoir le choix du mode d’accouchement leur convenant le mieux, y compris à domicile. La liberté de choix, lorsqu’elle est médicalement envisageable, doit être respectée.

 

Réponses : C.D = 2 / H.D = 1 / A.P =3


PS : Mobilier design, commentaire sucré, dépassements d’honoraires évoqués mais non chiffrés, hébergement en maternité et photographe systématique…. voilà une annonce qui me laisse quelque peu songeuse.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.