Fière d’être lobbyiste

Publié par 10lunes le 30 octobre 2010 à 01 h 06 dans Profession sage-femme

L’ article 40 a été adopté par nos députés.

Ce n’est encore que l’esquisse d’un début de victoire… Le Sénat doit se prononcer ensuite, puis une commission mixte paritaire, puis il faudra un nouveau vote des sénateurs et des députés.
Si tout va bien jusque là, nous devrons encore nous inquiéter des possibilités de financement et des difficultés d’assurance. Par ailleurs, le décret fixant les modalités de fonctionnement s’annonce, au vu des débats, extrêmement restrictif. Enfin, c’est Roselyne Bachelot elle même qui, comme elle l’a énoncé avec conviction, délivrera ou annulera les autorisations d’ouvertures. (Ne ferait-elle d’ailleurs pas preuve de trop d’optimisme ? Il y a, me semble-t-il, du remaniement dans l’air…)

Il est donc un peu tôt pour se réjouir totalement. Mais ne boudons pas notre plaisir, ce dossier qui passe de ministre en ministre comme une patate chaude depuis 12 ans a enfin été débattu sur les bancs de l’assemblée…
Débats édifiants, que je vous encourage à aller visionner ici (29/10/10, 2ème séance: PLFSS 2011-suite).

Je reviendrai très certainement sur les interventions une fois que la retranscription écrite en sera disponible. Je me suis retrouvée tour à tour découragée, impuissante, furieuse, et parfois, rarement, en accord avec ce qui s’est dit hier après-midi.
Dérives sectaires, nécessité de contrer le développement de l’accouchement à domicile, parallèle entre création de maison de naissance et fermetures de maternité, dangers de l’accouchement, urgences imprévisibles, choix couteux à l’heure des économies … tous les arguments habituels y sont passés, cortège convenu d’approximations, amalgames et autres assertions erronées démontrant leur méconnaissance du dossier.

Je vais me contenter d’évoquer une phrase de Guy Lefrand, député UMP de l’Eure. Il a brandi un courrier – se gaussant au passage des fautes d’orthographes qu’il contenait – et s’est dit « inondé de mails d’un groupe de lobby venant d’on ne sait trop où ». Le ton était dédaigneux ; ce lobby venu de nulle part évidemment méprisable.

Oui Mr Lefrand, parents et professionnels ont fait pression pour se faire – enfin – entendre des élus de la nation.
Et nous en sommes fiers !


Un commentaire sur “Fière d’être lobbyiste”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.