Autonome

Publié par 10lunes le 17 décembre 2017 à 22 h 00 dans Vie des femmes

 

Elle est allongée sur le lit d’examen, jambes fléchies, un pan de tissu couvrant son bassin. Son bras soutient sa petite fille qui tète le sein avec bonheur.
Elle est sereine ; de l’autre coté d’elle, c’est sa sage-femme de confiance qui officie.
Car elle est là pour une pose de DIU.
Qui ne se passe pas tout à fait comme prévu, du moins coté sage-femme. Cela fait plusieurs minutes qu’elle s’évertue à poser ce petit Y de cuivre et de plastique au creux de son utérus. Et elle a bien du mal. Elle s’excuse régulièrement de sa lenteur, se réjouit à haute voix que ça arrive avec elle si détendue et pas avec la dame plus que stressée du matin pour qui la pose s’est passée rapidement, la félicite de sa patience, s’excuse encore.
Elle, ça l’a fait plutôt sourire. Les essais de la praticiennes sont indolores et elle aurait presque envie de plaisanter sur ses excuses multirépétées.

Tentant une nouvelle stratégie, la sage-femme lui demande de l’aider en tenant le spéculum.
Et je la cite car je ne saurais mieux dire : « Et donc un bébé dans une main, un spéculum dans l’autre, ce jour là j’ai pris ma santé en main de façon tout à fait littérale ».

 

Epiloque : l’histoire a 3 ans, le DIU est bien en place et sa confiance toujours entièrement acquise à sa sage-femme.

 

2 commentaires sur “Autonome”

  1. OrCrawn dit :

    C’est tellement quelque chose que j’ai vécu en consultation il y a peu. Je ne peux qu’en sourire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.