ELLE

Publié par 10lunes le 18 avril 2017 à 09 h 50 dans Blessures

 

Un jour, une « thérapeute alternative » à base de développement personnel, coaching, massages énergétiques, concentrés floraux et autres produits dérivés m’a dit :
-« Lola, tu as de la colère en toi, je peux t’en libérer.
Surtout pas, cette colère est mon moteur » ai-je répondu dans la milliseconde tant c’était évident.
J’aurais tout autant décliné sa proposition si elle avait concerné mon addiction au chocolat ou quelque autre faiblesse inhérente à ma condition d’humaine…
Mais ce jour-là, ce n’était pas des moyens dont je me défiais mais de leur but.

Car cette colère m’anime, parfois trop, parfois inutilement voire contre-productivement.
Elle m’accompagne depuis des années, depuis le début, depuis ma naissance.

J’avais écrit ici il y a 7 ans : je suis née du ventre d’une femme terrifiée et absente.

Depuis, je sais chercher à réparer ce que cette femme a subi ; non par ma faute mais par mon fait, nouvelle-née trop vite arrivée dans sa vie et trop vite sortie de son ventre.
Son vécu de la maternité fût d’abord malheureux puis réparateur.
Presque malgré moi, mon premier poste m’a fait retrouver ceux qui lui avaient permis de vivre un accouchement heureux.

Je ne serais pas la sage-femme que je suis sans cette rage toujours présente de ce que l’on fait endurer aux femmes.
Je ne serais pas la femme que je suis sans la fragilité, l’hypersensibilité qui me malmènent mais me nourrissent et peut-être s’enracinent dans mes premières heures de vie, loin d’elle.
Je ne serais pas la militante que je suis sans l’image de cette femme viscéralement de gauche, engagée dans de multiples combats.

Plus rien n’est réparable pour elle maintenant, mais je voulais, parce que ce blog n’aurait pas existé sans elle, lui dire merci ici.

 

 

Un commentaire sur “ELLE”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *