Travail d’équipe (2)

Publié par 10lunes le 9 décembre 2014 à 09 h 30 dans Naissance

 

christmas_ball

Le son fait vibrer les murs de l’accueil maternité. Plus un rugissement qu’un cri, ce son venant de la gorge qui fait immédiatement accourir n’importe qui ayant un zeste d’expérience en obstétrique. Ce son qui annonce la poussée, instinctive, impérieuse, incontrôlable.
Les mots s’articulent cependant en une exigence audible Je veux une périiiiiiiiii !

La sage-femme est déjà auprès d’elle, l’emmène vers la salle de naissance toute proche. Alerté par le bruit, l’anesthésiste la suit de près.
L’un comme l’autre ont conscience que l’analgésie n’est plus de mise. Cet enfant est sur le point de naître.

Déshabillage express, équilibre improbable ; la sage-femme encourage et accompagne les dernières poussées.
Au vu de son apparente inutilité, l’anesthésiste pourrait tourner les talons. Il reste, sa main dans celle de la femme qui s’y accroche avec énergie. 

Elle rugit, tempête, et accouche.

Un peu plus tard, remise de ses émotions, elle les remercie de leur présence apaisante et se tourne vers l’anesthésiste.
C‘est quoi votre prénom ?
Décontenancé par la demande, il hésite à répondre.

Alors elle explique, malicieuse : Je peux bien appeler par son prénom celui qui me tenait la main à l’accouchement !

 

 

10 commentaires sur “Travail d’équipe (2)”

  1. Kia dit :

    Les boules de noël, vraiment tu es sûre ?…

  2. 10lunes dit :

    Heu… je fais ce que je peux -c’est à dire pas beaucoup- coté illustration. Alors deux boules pour illustrer le duo de praticiens quoi…
    Désolée 😉

  3. Kia dit :

    (ah d’accord ! Je trouvais que c’était d’un goût discutable – esprit mal tourné…)

  4. Enthara dit :

    Coucou ! Ca fait du bien de lire des histoires où malgré leurs années de pratiques hyper-spécialisées, les professionnels de santé arrivent encore à être des êtres humains 🙂 !

  5. @Kia je suis dac les boules je crois que ça ne correspond pas trop à l’article
    @Enthara A mon avis le service de chirurgie et de maternité sont les services où il y a le plus d’émotions même si parfois les médecins et les sages-femmes ne sont pas trop chaleureux !!

  6. Anna dit :

    L’histoire du jour me fait sourire. 🙂

  7. Irène dit :

    Merci pour ce blog que je suis très régulièrement et pour cette histoire en particulier 🙂

    Quant à l’illustration, franchement, je suis très premier degré, j’avais juste vu l’évocation des fêtes de fin d’année!

  8. stéphanie D dit :

    et il s’appellait comment l’anesthésiste ???? 😉

  9. Madame Sioux dit :

    Emue par cette histoire – et aussi par toutes les autres.
    Merci de prendre le temps de rédiger ce savoureux calendrier 🙂

  10. Viobi dit :

    Elle a eu raison, la dame. Moi, je ne saurai jamais comment s’appelait la première personne a avoir tenu ma fille dans ses mains: elle ne s’est pas présentée, trop occupée d’abord à m’expliquer qu’elle savait mieux que moi ce qui m’arrivait (c’est-à-dire que j’en avais encore pour des heures et que non, je n’avais pas besoin d’aide là maintenant tout de suite), puis la seconde d’après par la pose des étriers parce que « là, je vois les cheveux ». Et le gribouillis sur le carnet de santé est illisible. J’aurais peut-être dû regarder son badge, mais j’ai regardé mon bébé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.