Son meilleur profil

Publié par 10lunes le 12 décembre 2014 à 20 h 42 dans 9 mois

 

November_2007_Strikes_France_Crowded_Platform

18 heures. Les quais du métro sont bondés. Les portes de la rame s’ouvrent, un flot de voyageurs déferle sur les quais. Un autre flot tout aussi dense s’apprête à monter dans le wagon.
Elle est au milieu du flot montant, trop tard pour espérer trouver une place assise, trop tôt pour rester dans l’espace libéré près des portes.
Les premiers voyageurs entrés se tassent au fond du wagon sous la pression des suivants qui se tassent derrière eux.
La travée entre les sièges est déjà encombrée de divers sacoches, coudes et genoux empiétant sur l’espace central.
Elle va devoir se faufiler.

Elle débute un quart de tour pour passer de profil et s’arrête en plein élan. Son nombril vient de bloquer sur le dossier du premier siège.

Elle s’en étonne une milliseconde.
Puis réalise.

Très enceinte, elle est maintenant plus large dans ce sens là !

 

PS : publication tardive liée à la mauvaise volonté de mon ordinateur…
… mais surtout à une mauvaise nouvelle pour l’AAD : Arrêt de la CEDH 

 

 

Un commentaire sur “Son meilleur profil”

  1. Finlandaise1 dit :

    J’adore le métro !
    Sinon, En réaction à ce qui est noté en PS : A la première vue, ça m’a paru étrange. J’avais entendu récemment qu’un arrêt de cette même cedh allait clairement dans l’autre sens, mais c’était en Hongrie.
    http://hudoc.echr.coe.int/sites/eng/pages/search.aspx?i=001-102254#{« itemid »:[« 001-102254 »]}
    J’ai bien lu le texte cette fois-ci, et si j’ai bien compris, cette décision était favorable à la plaignante seulement parce que la cour a constaté qu’en Hongrie, il n’existe pas de législation qui interdit clairement l’aad (même si ceux qui le pratiquent prennent un risque juridique assez considérable…).
    Autrement dit, pour la cedh, c’est la législation nationale de chaque pays qui prime, et qu’en matière de l’aad, c’est à chaque pays membre de légiférer en fonction de sa situation (ressources financières etc…). Donc tant qu’il n’y a pas de loi qui interdit l’aad, il est quand même permis. C’est déjà ça. Il y a de l’espoir.. ou pas.

    Le problème c’est qu’en ce moment, il y a un peu comme une tendance universelle vers une appropriation du corps de la mère, et je crains que si on ne fait pas attention, ça va déraper. En Europe, on ne fait pas encore de procès pour homicide contre les femmes qui ont été victimes de fausses couches, comme c’est le cas aux Amériques -et je ne pense pas que ça nous arrivera du jour au lendemain, mais une vigilance s’impose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.