Paternité (4)

Publié par 10lunes le 24 décembre 2014 à 10 h 00 dans 9 mois

 

8372997284_45513043a9_b

En préparation à la naissance, trois couples partagent attentes et craintes autour de l’arrivée de leurs enfants. Pour ce père qui attend des jumeaux, les craintes semblent se multiplier par deux.

Pour illustrer son stress, il se lance dans le récit détaillé de son dernier rêve, y insérant les digressions habituelles de celui qui, encore imprégné du souvenir nocturne, cherche à se remémorer chaque détail, aussi infime soit-il.

C’était dans la ville de mon enfance, enfin pas vraiment, j’habitais dans un bourg, mais c’était la petite ville juste à coté. Il y avait une supérette où j’allais souvent faire des courses avec ma mère. La boutique est fermée maintenant. Mais bon, dans le rêve, j’étais ado, on se baladait avec des copains au milieu de la nuit parce qu’on revenait d’une soirée d’anniversaire.

Le groupe sourit de cette évocation si précise, attendant la suite avec curiosité.

Alors on passe devant la supérette – enfin c’était pas vraiment le même magasin que celui de mon enfance mais dans mon rêve je savais que c’était bien celui là – et on s’aperçoit que la porte est ouverte. Comme il fait nuit, on décide de rentrer. Y a personne qui peut nous voir, personne ne sait qu’on est là. A l’intérieur, les lumières sont allumées, comme si le magasin était ouvert et c’est fou hein, parce qu’il est fermé depuis longtemps.

L’attention des auditeurs s’amenuise un peu devant cette accumulation de précisions.

Les rayons sont remplis. Il y a tout ce qu’on peut trouver dans un supermarché. On a tous rêvé d’être une nuit seul dans un grand magasin et de pouvoir y faire tout ce qu’on veut non ? Dans mon rêve, on est tranquilles, on a pas peur de se faire repérer.
Alors les copains commencent à vouloir emporter des trucs. Ils prennent un chariot et vont dans le rayon boissons. Ils remplissent le caddie à ras bord de bouteilles et de paquets de bières.
Pendant que mes potes piquent de l’alcool, je pars tout seul dans un autre rayon, et moi…

Le silence du groupe est toujours aussi poli mais un peu moins attentif.
L’explosion finale n’en sera que plus forte.

… et moi je pique des couches ! conclut-il d’un air désolé.

 

 

16 commentaires sur “Paternité (4)”

  1. Merci beaucoup, 10Lunes, pour ce calendrier, ces belles histoire et l’éclat de rire de ce matin !
    Joyeuses fêtes !!

  2. Kwak dit :

    Merci pour cette belle série de l’avent, encore plus douce que 24 chocolats.

  3. SD dit :

    Merci pour ce beau calendrier. Bonne fêtes !

  4. sara dit :

    Merci beaucoup, ce calendrier finit en beauté 🙂 notre petit rdv quotidien va nous manquer… Bonne année !

  5. chrystele dit :

    Bravo pour ce pari réussi et mille mercis pour ces précieuses anecdotes. Très bonnes fêtes

  6. Jeanne dit :

    Extraordinaire, vivent tous les petits, et leurs parents… Et leurs sages-femmes!!!

  7. emotiti dit :

    Ca a ete un plaisir de te lire chaque jour 🙂 bon reveillon 🙂

  8. sofi dit :

    merci pour ce joli calendrier! joyeux Noël

  9. santalili dit :

    rhaaa merci merci
    c’était un plaisir!

  10. Clarinette dit :

    Merci, merci !!! Je suis régalée de ces petits cadeaux et sourires quotidiens ! Bravo et joyeux noël!

  11. Merci pour toutes ces histoires, bonnes fêtes !

  12. Karine dit :

    Merci pour ce calendrier! Joyeuses fêtes!

  13. Merci pour ce beau calendrier de l’Avent très original . Bon Noël !

  14. Clo dit :

    Merci 10lunes pour votre investissement et ces 25 histoires douces à lire 🙂

  15. maëva dit :

    ha ha ha !!!! j’ai failli m’étouffer sur ma gorgée de thé en lisant la chute…trop bon ! Merci pour ce partage, même si c’est un peu tard pour ouvrir une bulle de l’avent, ça accompagne bien la pause au boulot, et cette histoire m’a fait tellement rire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.