Au degré prêts

Publié par 10lunes le 6 décembre 2014 à 10 h 00 dans Vie des femmes

 

1414566433763

Leurs premiers enfants ont vu le jour dans une maternité où ils se sont sentis respectés et accompagnés.

Ce petit dernier s’annonce alors qu’ils vivent maintenant quelques dizaines de kilomètres plus loin. Ils n’ont pas envie de le voir naître ailleurs et sont prêts à faire la route.
Prêts mais un peu inquiets.

Pour se rassurer, il a une idée. Il a appris que pour les vaches, la température s’abaisse 24 heures avant le vêlage. 
Alors elle surveille sa température tous les matins dans les dernières semaines.

A quelques dizaines de kilomètres de là, j’attends les résultats du « test » avec impatience et une certaine candeur. Car d’autres ont bien du y penser et vérifier avant…
Quand elle m’annonce la naissance, je serais presque déçue : « Ca marche pour les vaches, mais pas pour moi ».

Mais elle ne s’est pas laissée impressionner par le silence du thermomètre.
Ils ont rejoint la maternité dans les temps.

 

 

3 commentaires sur “Au degré prêts”

  1. Elfi dit :

    Hihi, moi je le savais mais je n’ai pas tenté. Mais pour info, ca ne marche pas que chez la vache, c’est aussi très fiable chez la chienne (chute de température de 0,5 à 1°C dans les 48h précédant la mise bas). Ça ne marche pas chez la chatte par contre, la nature aime bien la variété :p

  2. Virginie dit :

    Je me dépeche de l’annoncer à mon compagnon éléveur! Je suis à un peu plus de 37 sa et ces derniers jours entre contractions, col ouvert a 2 doigts, fausse alerte et perte du bouchon muqueux, nous sommes dans l’attente d’un début de travail et il se demandait si ca pouvait être utile de me prendre la température 😉

    1. 10lunes dit :

      Alors là !! je n’avais pas imaginé que ce billet pourrait avoir une autre conséquence que celle de faire sourire :))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.