Le coup de la panne

Publié par 10lunes le 26 août 2014 à 08 h 03 dans Vie du blog

Triangle_de_présignalisation3

images

Le dernier billet date d’un mois. Quelques jours après sa publication, un mauvais plaisant m’a obligé à fermer provisoirement le blog afin de ne pas propager de virus chez les lecteurs.

Myriam Corbet, qui assure toute la gestion technique, était en vacances ; alors j’ai patienté…
… et finalement trouvé bien confortable de ne plus avoir la pression de la page blanche à remplir lorsque le dernier billet commence à dater (un lectorat ça s’entretient parait-il).

Comme la vie n’est jamais avare de petites blagues, l’entracte s’est imposé quelques jours avant l’anniversaire du blog. Son cinquième. Juste au moment où je m’interrogeais sur la pertinence d’écrire quelque chose à ce sujet.

Après mure réflexion un mois de farniente, le site est de nouveau accessible et je décide de souffler les bougies avec vous.

Cinq années et 460 (quatre cent soixante !!) billets publiés,
presque autant de cris lancés dans le désert
et bon nombre de gentilles engueulades reçues.

Parce que c’est bien beau de défendre la naissance respectée mais combien de maternités ont réellement les moyens d’accompagner les femmes ?
C’est bien joli de causer accouchement à la maison mais combien parviennent à trouver une sage-femme ayant pu résister aux diverses pressions.
C’est satisfaisant de parler du respect du corps,  du consentement éclairé, mais combien de femmes ne se sont pas senties écoutées ?
C’est militant de rappeler que les sages-femmes peuvent assurer le suivi gynécologique de prévention mais combien d’entre vous se désolent de n’en trouver aucune dans sa ville acceptant de l’assurer.

Alors oui, souvent, dans les commentaires ou par des mails privés plus ou moins rageurs, on me reproche à juste titre de vendre du rêve.
Mais c’est le rêve qui fait avancer.

Je vais donc continuer à alterner coups de gueule et histoires plus ou moins douces, au fil des événements et de l’inspiration du moment.

 

PS : vous savez quoi ? Je suis heureuse de vous retrouver !

 

 

31 commentaires sur “Le coup de la panne”

  1. Cypher dit :

    Bonjour 10lunes.
    Je n’irai pas jusqu’à dire qu’un blog qui s’arrête est une catastrophe, mais je préfère ce format à l’immédiateté de Twitter, même si je vous/te lis sur les deux.
    Alors bonne continuation !

  2. elihah dit :

    Nous aussi !!

  3. ASK dit :

    Joyeux anniversaire ! Et continuez. J’aime beaucoup l’alternance coups de gueule/histoires plus ou moins douces. Merci.

  4. taromit dit :

    Ça m’aurait bien manqué aussi 🙂

  5. Mushu1979 dit :

    Quel plaisir de vous relire… ;)Joyeux anniversaire au blog !
    J’avoue que ce blog m’aurait bien manqué également si vous aviez pris la décision de le fermer.

  6. Apostille dit :

    Du rêve, un peu, oui. Celui qui nous a permis de nous orienter vers une SF libérale pour mon suivi de grossesse, de refuser les examens inutiles que l’hôpital (où nous avions prévu de nous adresser si le plateau technique de la maternité de Thiers n’ouvrait pas à temps) essayait d’imposer, de tenter un accouchement en plateau technique, même si au bout de 30h de vains efforts j’ai du être transférée pour cause de péridurale. Au final, un projet à demi-réussi, mais un accouchement dans une petite maternité calme, une super entente avec les sages-femmes qui sont presque assez nombreuses, un allaitement soutenu, un retour à la maison zen. Pas si mal, non ?
    « Il faut toujours viser la lune, même si on la rate, on tombe dans les étoiles… »

    1. cleanettte dit :

      Très jolie maxime que je vais tacher de retenir parce qu’elle répond très bien à ceux qui comme moi parfois préfèrent ne rien tenter de peur d’échouer.

  7. Alda dit :

    Bonjour Dix Lunes,
    je vous lis régulièrement depuis euh… des années, sans jamais avoir osé réagir à vos articles. Il faut dire que je suis nullipare et expatriée, donc a priori pas dans le « coeur du lectorat » de ce blog. Il n’empêche que vos écrits me touchent, m’émeuvent aux larmes parfois, me poussent à réfléchir.
    J’aime la façon dont vous parlez des femmes, de la maternité, de la naissance… Bref de tous ces moments-clés dans la vie d’une femme/d’un couple/d’une famille.
    J’aime le profond respect, le professionnalisme, l’humanité, la tendresse aussi qui imprègnent vos billets, et je vous rejoins dans votre colère, votre ras-le-bol, votre découragement parfois. Le rêve est ce qui fait avancer, oui…
    Si j’avais eu des enfants, j’aurais souhaité qu’une sage-femme comme vous m’accompagne sur cette route.
    J’ai cru que ce blog allait fermer, je suis soulagée et ravie qu’il n’en soit rien. Il est à mon avis d’utilité publique ! Continuez, s’il vous plaît, malgré les grincheux, les agressifs, les jamais contents. Vos lecteurs fidèles (et bienveillants !) ne vous en remercieront jamais assez.
    Toutes mes amitiés d’ailleurs.

  8. jeanne dit :

    Ouf, heureuse de vous retrouver, ça faisait un vide… C’est grâce à votre blog que j’apprivoise l’idée que je n’aurai plus d’enfant, la ménopause approchant à grands pas.

  9. Agnès dit :

    Grâce à ton blog, tu m’as vendu du rêve sur les sages-femmes, oui… Et c’est tout naturellement que j’ai contacté une SF libérale (il y en avait) pour ma première grossesse. Avec qui ça s’est hyper bien passé.

    Alors merci ! Et bon anniversaire ! 🙂

  10. MistyMaMa dit :

    Merci d’être là !! C’est toujours un plaisir de vous suivre et de vous lire !!!
    Continuez à nous donner du rêve, on en a besoin !!!

  11. Koa dit :

    Et c’est bien réciproque ! Heureuse de te relire !

  12. Souristine dit :

    Joyeux anniversaire de blog, alors!

    Je n’aurais jamais imaginé qu’on puisse te reprocher de « vendre du rêve » – mais il faut dire que j’ai la chance de travailler (et d’avoir accouché, 3 fois!) dans une maternité où la bientraitance, et même la bienveillance, n’est pas un vain mot.

    Au plaisir de te lire de nouveau!

  13. Fabi dit :

    Bon Blogiversaire.
    Vendre du rêve peut-être. Mais aussi montrer que oui, c’est possible, que si « on » (que ca soit dans les hautes-sphères du pouvoir ou chez la femme lambda) se bouge, il y a moyen d’avoir du mieux.
    C’est aussi une information pertinente. Combien de femmes étaient au courant avant que tout leur suivi gyneco pouvait se faire chez la sf tant que tout va bien.

    J’ai adoré te lire. J’adorerai encore, bonne continuation et à bientot

  14. Lorine dit :

    5 ans de blog et 460 billets! Waouh.
    Ma rencontre avec les sage-femmes est toute récente, une paire d’années peut-être. Auparavant, et j’ai honte de le dire, elles logeaient quelque part dans mes souvenirs -pas très bons- de stages d’étudiante en médecine. Je les avais vu à l’oeuvre dans la salle de naissance, sans trop prêter attention à leur travail.
    Peu à peu, des écrits de tes consoeurs, mais surtout les tiens, m’ont fait ouvrir les yeux sur votre profession.
    Plus une seule conversation de copines sans que je leur recommande chaudement d’aller voir une SF, et chaque fois qu’une d’entre elles découvre avec moi toutes les facettes de votre exercice (« ah bon, ça fait ça les sage-femmes? ») je considère que c’est ma petite pierre à l’édifice des colères et désapointements lus ici.
    Et peut-être bien que, s’il fallait recommencer, je troquerais ma blouse d’étudiante contre la tunique rose….

  15. zo dit :

    Oufalors, à lire le début j’ai eu peur que le blog ne s’arrête . Juste avant la naissance de mon prochain et dernier bébé à la maison ( en principe) ? OUfdonc et un immense merci pour tous ces écrits et les morceaux de rêves ou de colère dedans

    1. Maia dit :

      ouf oui! moi aussi j’ai eu peur de ne plus pouvoir te lire 10lunes! et je n’aimerai pas ça!! merci pour ton blog si beau et si juste.
      encore encore des billets de 10lunes!

  16. Marion Godefroid-Richert dit :

    Bonsoir madame des lunes,
    Moi aussi, comme bon nombre de personnes, suis très heureuse de vous retrouver …

  17. Foligou dit :

    Ahhh! Régulièrement je faisais un petit tour sur le blog et tombais sur le désapointant « maintenance », je trouvais bien que ça rimait avec « vacances », mais quand-même je m’inquiétais un peu… me voilà rassurée… et bien contente. Bon anniversaire 10 Lunes! Et merci de mettre en si beaux mots beaucoup des choses que je ressens, à la fois en tant que femme et que sage-femme…

  18. 10lunes dit :

    MERCI !
    Je retrouve le blog après une journée bien chargée et tous vos petits mots font chaud au coeur.
    Comme déjà dit, je suis ravie de poursuivre ce chemin avec vous tous.
    Mais encore plus ce soir 🙂

  19. Martine dit :

    Je vois que je n’étais pas la seule à qui vous manquiez ou même qui commençait à se préoccuper!
    Bon anniversaire et merci!!
    C’est bon de savoir que vous êtes toujours là.

  20. Sarah dit :

    Ouf, vous êtes revenue !
    Bien sûr que vous vendez du rêve, et je ne vois pas en quoi c’est mal !
    C’est avec ces rêves en tête qu’on part à la recherche de notre sage-femme « idéale », que ce soit pour une grossesse ou pour un suivi, et c’est grâce à ce rêve que nous pouvons décider ce que nous sommes prêtes à accepter ou non.
    MERCI de nous avoir donné un aperçu de ce que les choses pourraient être. Même si, dans la majorité des cas, nous en sommes encore loin, au moins, on sait pour quoi on se bat, et vers quoi on veut tendre.

    Bon anniversaire !!!!!!

  21. virginie dit :

    Bon anniversaire et merci d’exister.
    Ne pas se résigner, ne pas accepter et lutter pour un monde meilleur.

  22. Enthara dit :

    Coucou !
    Heureuse de te « re-lire »
    Je m’étais même mise à suivre tes « twitt », histoire de ne pas rater la réouverture de ton blog.
    Merci pour toutes les informations et les témoignages que tu nous as présentés dans les 460 articles de ce site et de ton précédent blog ( comme beaucoup, j’ai suivi lorsque tu as « déménagé » 😉 )
    En espérant que nous pourrons fêter le 10ième anniversaire des 10lunes !

  23. Natalia dit :

    oh oui, continuez. Moi j’adore lire vos billets !
    Natalia, maman de deux petits bouts nés à la maison avec une super sage-femme ! quelle belle aventure !

  24. Mlle Loutre dit :

    Merci de nous « vendre du rêve » 10lunes, c’est grâce à ton blog que j’ai appris que le package « gynéco surbooké + maternité usine + TV » n’était pas le seul qui existait.
    Longue vie à ton blog

  25. cleanettte dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec ta conclusion: c’est le rêve qui fait avancer et c’est encore plus vrai lorsque l’on arrive à propager ce rêve et pour cela le blog est un très bon outil.
    Bonne continuation à ton blog!

  26. oops06 dit :

    Je ne sais plus comment j’ai découvert votre blog (l’ancien) : pendant ma première grossesse, sans doute, mais un peu tard… J’ai suivi (subi ?) ma gynéco d’alors. Mon 1er accouchement s’est médicalement bien passé, mais ma fille est née en colère et moi je le suis encore !
    Car j’ai découvert ici un autre univers.

    Alors, j’ai changé de gynéco pour ma 2è, en demandant son avis à une doula. J’ai trouvé une perle… qui est arrivé bien après mon 2è accouchement ! Mais la simple mention de son nom a changé l’attitude de la sage-femme. Forcément, les gynécos qui les respectent sont tellement rares, qu’ils influencent leur relationnel à leur patiente, même quand ils ne sont pas là ! Impressionnant.
    Accouchement de rêve, une danse à 3 (ma fille, son père et moi), presque pas médicalisé (« mais madame, le cathéter est obligatoire pour l’assurance ! Heu, même quand la tête du bébé est déjà sortie ?!! »)… C’était tellement magique, sans péri, à 4 pattes, dans ma bulle protégée par mon compagnon, que le jour-même, je voulais un 3è.

    Il est en route, je suis suivie par une sage-femme pour un projet d’AAD. J’ai trouvé plus facilement que j’espérais, même si elle est loin (80 km de route de montagne, parfois impraticables en hiver ; j’accouche en janvier…).
    Quand je suis arrivée chez le gynéco pour la première écho, ça se voyait qu’il était super content de me revoir 2 ans après (depuis la naissance de ma cadette, malgré une FC, un généraliste et une sage-femme choisis avec soin font mon bonheur !). Quand je lui ai dit que je sortais de ma première rencontre avec une sage-femme, il m’a répondu : « vous êtes la candidate idéale pour un AAD ! » Je n’en suis pas revenue, il était tout content pour moi, et m’a remerciée de lui faire confiance pour les échos alors que je pourrais passer par un centre d’examen !

    Alors un grand merci pour toutes ses rencontres, que je n’aurais pas faites si je n’avais pas appris autant :
    – sur mon corps,
    – sur le relationnel au personnel soignant : découvrir que j’ai mon mot à dire sur ma santé et sur le respect de mon corps et de mes choix, une révélation !

    Non, vous ne vendez pas du rêve. Vous nous donnez les moyens de nous reconnecter à nous même, de mener des combats personnels ET qui ont un impact sur la société :
    – en choisissant les praticiens qui nous respectent, nous les plébiscitons ;
    – en choisissant un parcours différent et en l’expliquant, nous ouvrons des portes à notre entourage.

    J’ai tellement de connaissances maintenant que je peux répondre de manière pédagogique (et un peu militante, quand même !) à tous ceux à qui je parle de mon parcours et de mon projet d’AAD (et comme la première question qu’on me pose est toujours « tu accouches où ? », j’en parle tous les jours !). Ça ne change pas le monde, mais quand je vois les yeux qui s’écarquillent quand j’explique l’anatomie de la femme, la physiologie de l’accouchement, etc, je me dis que je sème les graines que j’ai trouvées ici.

  27. 10lunes dit :

    MERCI !
    J’aime encore plus mes rêves quand ils se révèlent utiles.
    Et je me répète mais je manque de mots : les commentaires laissés sur ce billet me font très très TRES chaud au coeur.

  28. AH!! Heureux te voir un nouveau billet.

    Ce blog m’a donné envie de me lancer aussi sur un autre ton…

    Avec la hâte de lire encore et encore

    http://etlaviecontinue.centerblog.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *